Réintégrer le Lac Champlain

C’est toujours une expérience émotivement chargée de revenir au Lac. Quand je fais le compte, je me rends compte que j’y navique aujourd’hui sur mon sixième voilier. En effet, le Lac Champlain, comme plusieurs de mes amis de la région de Montrèal, c’est le plan d’eau le plus pittoresque et agréable à navigur depuis Montréal et les environs
Pour la première nuit, je suis dans Cole Bay, juste au sud de Westport où je suis souvent allé. Mais Cole Bay, après toutes ces années, c’est la première fois. C’est ça le charme du lac Champlain; il est inépuisable.
Demain, je rentre à Port Kent. Port Kent, c’est mon village adoptif. J’y suis arrivé il y a 30 ans et les locaux m’ont adopté. Il se sont bien amusés du « Crazy French Cannought ». Ou du » Ding Dong in his Dingy » comme le disait alors avec humour Bob Rynel qui avait dans sons salon une tuile du plafond d’une cathédrale italienne qu’il avait rapporté de son service militqire de ce côté. Pas chanceux, Bob, le guerre est survenue pendant son service militaire, obligbatoire à l’époque.
Mais, il n’ y a pas que Bob Rynel, il y a David Basha qui a passé une bonne partie de sa vie à vouloir gagner la Coupe du Maire et qui y est enfin parvenu l’été passé. Que lui restera-t-il maintenant à conquérir. Puis Ed, qui m’avait accueilli sur la page nord du débarcadaire du traversier vers Burlington et qui m’a rejoint à Vero Beach. Et enfin Anne, qui signe Lucy quand elle fait un commentaire sur le blog. Un « running gag » entre nous depuis que j’ai assimilé la population de Port Kent à la bande de Charly Brown dans le carré de sable de Shultz.
Anne chez qui j’ai dormi hier soir. Anne qui a trouvé Bill qui avait l’énergie de la suivre et la disponibilité de le faire. Un couple qui ne se pose même pas la question quand j’arrive et qui m’invite à passer la nuit dans la chambre d’amis. Puis Ed qui me fait la même offre mais que je ne veux pas déranger car il se fait un peu plus vieux et un peu plus fragile. Comme toujours, c’est mon premier arrêt en montant la côte qui mène au Village.. Peutêtre l’inviter à déjeuner à Keesville au resto familial où David lunch tout les midis depuis que je le connais (30 ans, maintenant). Quand je dis que les gens du Hameau de Port kent sont mes plus vieux amis, c’est pas juste à cause de leur âge mais plutôt à cause du nombre d’années que nous nous aimons.
Sur les photos, l’aigle et l’homme font leur nid sur les rives du Lac Champlain. Puis Chipman Point Marina où je me suis arrêté hier midi. Un endroit où vous serez toujours reçus dans une ambiance familiale et sympathique. Et enfin, Cole bay où je me suis ancré pour la nuit. Seul, tranquille et en douceur car, la température est nettement au-dessus de la moyenne saisonnière. Puis le bon moment de la journée, vers 10h quand le vent est enfin arrivé et que j’ai pu enfin hisser les voiles après une semaine de moteur. Quelle bonheur!
Ce matin, je vous fait cette petite chronique assis sur une chaise à un bureau. C’est une première étape de réintégration à la vie à terre après 40 jours sur l’eau. Drôle de sensation tout de même.
Puis cet après-midi, Jean-Marie qui était là au départ pour les premières journées et qui maintenant m’accompagne dans la réinsertion. Je vous renconterai ça et il y ajoutera les images.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s