Première

J’ai l’air un peu attardé là, avec mon mât bas, mais tout de même, je suis au Lac!
L’essentiel c’est d’être là pour voir le coucher de soleil qui prend bien son temps car il a jusqu’à plus de 9h ce soir avant de nous quitter tout à fait.

Il fait doux, aucun vent dans la baie au sud de Bluff Point, la partie nord-ouest de l’île de Valcourt. Une des destinations favorites des Québécois qui ont leur bateau au nord d’ici.

Je m’y suis arrêté en passant car je me dirige vers St-Paul de l’Ile aux Noix pour fermer le boucle de mon grand tour aux USA mais aussi pour remâter. À partir du premier juillet, rien de plus facile. Le chantier à dû travailler en double pour sortir tous les bateaux non dédouanés au cours des dermières semaines. Mais à compter du 1 juillet, on reprends son souffle chez Gosselin.

Il vont me faire ça jeudi matin et je vais revenir de si tôt au Lac, tout de suite après avoir embrassé mes frères et soeur en passant près de St-Jean sur Richelieu.

Alors, si le coeur vous en dit 438 350 6675 et on se planifie un petit tour à la voile au Lac. Le bonheur, ça se partage…

Publicités
On se voit au Lac !!!

On se voit au Lac !!!

Bon, voici qu’après une petite pause bien méritée auprès de ma Pénélope, je suis prêt à reprendre la barre. Renée vient me reconduire demain matin et après une petite randonnée administrative pour sortir le bateau des eaux américaines pour fermer mon Permis de croisière de la dernière année en cavale, je reprendrai la croisière sur le Lac pour l’été.

Donc, pour tous ceux et celles d’entre vous qui sont mes habitué.e.s tout comme ceux et celles qui y aspirent, la saison est ouverte. Merci en passant à vous qui avez re-posté mon annonce de croisière sur Facebook pour des clients éventuels. Mais surtout, ne vous sentez pas visés. Si nous nous amusions bien sans frais ensemble par le passé, vous êtes toujours invité.e.s à le faire encore cette année.

Mes lecteurs favoris auront toujours la priorité!

Et ce, à compter de la semaine prochaine. Appelez-moi au 438 350 6675 quand vous aurez choisi un moment pour venir vous la couler douce quelques jours sur SurpriseS.

Bien rentré au port (Port Kent NY)

Juste un petit mot pour rassurer les plus inquièt.e.s que je suis bien rentré à bon port avant hier. J’ai pris le temps d’une bonne douche et d’une journée entière de repos avant de vous revenir, vous sachant patients et confiants.

IMG_20150605_164908533

Les derniers jours sur l’Hudson se sont déroulés sans histoires. J’ai déposé mes passagers après l’écluse de Troy puisque ceux-ci remontaient l’autre canal, en direction de Kingston. Quant à moi, je me suis offert le plaisir des deux jours d’éclusage par une belle météo sans vent ce qui m’a facilité la procédure. Faut dire que j’avais développé une technique qui ne nécessitait vraiment pas une deuxième personne à bord. Je crois que je suis enfin en train d’acquérir mon indépendance. Mais surtout, après une douzaine de jours en équipe, j’ai apprécié ma solitude retrouvée.

L’arrêt pour une nuit à Fort Edward m’a permis d’y découvrir un autre accostage gratuit en ville. Je commence à en avoir une bonne collection sur cette route vers le Sud.

IMG_20150606_152747563

Je me suis ensuite offert un ancrage forain dans cette portion fd rivière qui rettore Withehall au Lac proprement dit. C’est à dire vers Chimney Point

De là, ça s’est passe d’un trait jusqu’au fond de la Baie de Wilsborrow où c’était le grand émoi : les deux évadés de la prison de Denamora s’y étaient parait-il réfugiés.

J’espérais remâter à la Marina là-bas mais a ce moment-ci de l’année, même l’intervention de ma chum Anne qui connait bien le proprio n’a pas réussi à raccourcir le délais de 2 semaines prévu.

C’est donc aucun mon mât toujours couche que je vais rentrer dans quinzaine mais, pas avant d’être passé par Bouchertown pour embrasser ma Le n’élire qui elle, est rentré depuis bientôt 2 mois pour compléter la rénovation de son condo. Une saga encore bien plus divertissante que mes cavales.

Merci à tous et à toutes de m’avoir accompagné dans ce périple des plus agréables.

Rendez-vous au Lac Champ cet été.

Marlboro Yatch Club

Quand tout à coup on passe de vent nul à Fort coup de vent, plus de 20 noeuds en pleine étrave et que la vague nous présente des creux d’un mètre, même dit la rivière, on cherche un abri.

C’est là qu’il faut se rappeler que l’accueil le plus chaleureux sur l’Hudson, on le trouve dans les Yatch Club. Loulou vous racontera comment nous avion été bien reçu au Washington Irving Boat Club sous le Tappan Zee Bridge. Quant à moi, je vais vous faire l’éloge de celui de Marlboro quelques miles plus haut sur la rive opposée.

Nous y sommes rentrés pressaient urgence hier après-midi quand ce coup de vente s’est subitement abattu sur nous avec le passager du front froid. La température à chuté de 15° au même moment. Un coup de fil pour les prévenir et un des membres nous attendrait site le quai pour attraper nous amarres.

img 20150531 192922431

img 20150531 192922431

Les deux autres sur la photo nous attendaient au bar quittent à eux. Pete à gauche, un mécanicien de moteur de bateau nous a bien fait retour avec ses histoires de proprio de motorisés pas trop expérimentés. Quant à Mike, notre hôte, un prof d’écologie, il était absolument fasciné par le trip écolo de mes deux petits copains canoteurs.
Nous sommes entrés dans le bar du Club au milieu de l’après-midi et on a dû les « mettre dehors » vers 19h pour aller manger nos « hambourgeois avec leur accompagnement de pomme de terre en dés poêlés ». Une recette que m’a enseignée Renée, pour remplacer les frites, à bord. Remplace bien les frites à terre aussi.;-)

Aujourd’hui, c’est la remontée vers Catskills (rappelez-vous les chats sculptés de l’automne dernier), pour le démâtage demain matin. Sans compter la jasette que nous allons avoir ce soir avec mon ami Yves Plante et Pierre Hamelin, le frère de Anne-Marie.

IMG_20150601_081808582_HDR

Pour le divertissement vous de l’ordinaire, ça a été de nous faire déposer par La Pinta et la Nina, les vaisseaux d Jacques Cartier. Fait dire que les nouveaux propriétaires les ont motorisés. Hum…

PS Demande spéciale : si quelqu’un d’entre vous à du temps de disponible et le goût de devenir second à bord, le temps des 2 jours d’éclusage à compter du milieu de la semaine, j’ai un poste qui est ouvert et une couverture confortable a offrir. ;-).   772 480 5865

Reprendre la mer

La perspective de reprendre la mer après quelques jours à l’intérieur, surtout dans la section du New Jersey où il n’y a pas d’eau sous la coque est très attrayante.

Fini le Beep Beep continuel du profondimetre. Enfin le son du vent dans les voiles. Mais sortir de Manasquan Inlet d’abord. Par pierrot matin blême et brume matinale.

IMG_20150530_084325287

Rendus en mer, ça ne lâche pas de si tôt. Mais à moins d’un kilomètre de la côté nous sommes trois paires de yeux pour répéter les bateaux de perches qui pour la plupart sont stables sur un banc de poisson. Un haut fond que nous évitons habituellement. C’est peut-être pour ça que je n’en attrape pas souvent.

IMG_20150530_095001565

La bouée de large de l’Inlet suivant était prévisible. Mais ce gros bateau à 1000 pieds de la berger l’était moins. Finalement on verra que ce n’était pas un porte containers mais plutôt une drague.

IMG_20150530_102254999_HDR

Ça fait tout de même 4 heures que nous scrutons l’horizon sur 360° pour repérer les pêcheurs quand enfin, en atteignant la pointe de Sandy Hook que le paysage familier de New York commence à pointer sur l’horizon nord.

IMG_20150530_154211264

Puis quand nous passons finalement devant la Mme Liberté vers 16h00 la ville resplendit comme toujours.

IMG_20150530_161302456

Pas le moment de nous arrêter. Nous filons à 6-7 Nds avec un grand largue et une marrée montante qui va nous porter jusqu’à Croton (tu te rappelles,J-M), où nous trouverons le premier ancrage accessible dans l’Hudson.

Le soleil commence à baisser sur la Rive droite, nous serons ancrés juste avant la nuit. Une journée de 60 nautiques tout de même.