Larguer les amarres

Quand la température chute de 15° du jour au lendemain, les outardes qui volaient en tous sens dernièrement, s’alignent systématiquement vers le Sud.

DSC_8826

Les mats de voiliers déjà couchés sur leurs tretaux saisissent le message et s’orientent eux aussi Cap180°. Nous étions 3 en ce début d’octobre dans l’écluse de St-Ours et deux autres s’étaient annoncés pour la prochaine à 9h30. Nous sommes dans les derniers à quitter pour ne pas manquer la fermeture hative du Canal Champlain le 11octobre, cette année.
DSC_8829
C’est mon ami Jean-Marie qui est venu larguer mes amarres du quai du Club nautique de Mezy hier matin. Avec une petite larme au coin de l’œil quand il m’a fait ses recommandations paternelles d’être prudent. Droit dans les yeux! C’est certain que s’il me venait une tentative de tricher, je reverrais ces yeux-là qui m’ont à l’oeil, même à distance.
Un arrêt de bon cœur à Contrecœur pour faire le jeu de mot. Je ne peux plus passer à Contrecœur sans m’arrêter maintenant; peu importe le prétexte. Cette fois-ci, s’etait pour le plein. Ce qui m’a permis de réaliser que j’avais laissé ma carte de crédit à la maison. Heureusement que Penelope s’occupe de la Maison pendant que Ulysse, le vagabond lunatique…
Elle me la fera suivre à Port Kent là où ma chum Anne va la récupérer et me la remettre en montant à bord pour le passage des écluses du Canal Champlain. Un retour vers la voile pour Anne, qui, il y a 30 ans, osait même les Bahamas. C’était avant sa conversion au golf.
Tout ça pour vous dire que je suis en route, enfin avec presque un mois de retard sur mon horaire de l’an passé. Heureusement que j’ai une bonne petite chaufferette qui s’est mise en route avant moi ce matin.
 20170929_090654
Passées les écluses de Chambly, comptez deux mois minimum de Chroniques d’une descente en mode « ralenti maximum » pour atteindre No Name Harbour, FL, la Porte de sortie vers les Bahamas: ma première destination exotique cette année. Faites comme moi, pretendez que c’est votre première fois et retrouvons l’enchantement ensemble.

20170928_100242

PS
Je vais en profiter pour vous écrire le « Guide de l’Intercostal en douceur ». Un projet que plusieurs d’entre vous m’ont suggéré pour jouir au mieux de cette premier partie des plaisirs de notre « Hiver dans le Sud ». Plutôt que de suivre la route des « convoyeurs de yachts » (de 6h à 18h; 7 jour sur 7) qui eux n’ont pas de temps à perdre à jouir de la vie.
Préparez-vous à prendre des notes au fur et à mesure que je vous dévoilerez mes secrets, mes petits coins favoris, mes escales chouchou.
Bonne route! 😉
Publicités

C’est parti pour la grande randonnée

Vous avec eu l’occasion de profiter d’un avant-goût de ma Croisière 2017-18 lors de ma Présentation à la CONAM au début du mois. Sinon, voici en bref comment ça devrait se passer cette année :

Croisière 2017-18

Je quitte Boucherville dans quelques jours pour profiter des derniers éclusages du Canal Champlain. Je dois être à Albany le 11 octobre au plus tard pour pouvoir passer avant la fermeture.

Ensuite, c’est la descente en mode « Slow Moe » pour atteindre Miami à la mi-décembre. Puis la traversée vers Nassau afin de ne pas manquer la parade de nuit du Junkanoo du lendemain de Noël. Je crois que je vais en profiter pour bien décrire comment profiter de cette partie des vacances, même dans l’Intracostal, pour le bénéfice des petits vites qui font ça à moteur sans se rendre compte que le vent pourrait les porter. Des voiliers déguisés en Trawler. Hé !Hé! Hé!

Janvier, savourons ensemble les Exumas et si vous avez le goût de l’aventure, allons faire le tour des Îles plus éloignées. Si Christophe Colomb l’a fait, pourquoi pas nous?! De toute façon, à la fin du mois, c’est la descente des Jumantos Cays pour traverser à Baya de Vita au nord-est de Cuba, près d’Alguin pour ceux et celles qui voudront m’y rejoindre à partir du Québec qui sera à son meilleur pour les engelures à ce moment-là.

Février sera consacré en entier au tour de l’Île. Dans le bon sens cette fois-ci. De Santiago de Cuba en passant par les Jardins de la Reine et le sud de l’Île, une balade au portant dans un paradis de la pêche et de la plongée à découvrir ensemble. Après avoir passé un moment à la Marina Hemingway pour aller visiter La Havane, je rentrerai en Floride dans les Keys au début de mars.  Si vous préférez une petite randonnée facile d’accès à Partir de Plattsburgh, c’est le bon moment de découvrir le Florida Keys. Parlez-en au « Capitaine Krunch » ou à Pascale qui l’ont fait l’an passé. Ils ont adoré la voile en eaux protégées et la plongée à Kay Largo.

Mars-avril, on flâne aux Abacos, les Îles du Nord maintenant que la température s’est réchauffée et que les Northers sont chose du passé. Puis, à la mi-avril, rejoindre le continent et remonter doucement la Côte pour revenir au Lac Champlain pour le début de juin.

Faites vos choix, allez voir :

http://capitainecapitaine.com/listing/349 pour les détails.

Puis envoyez-moi un courriel à :

voiliersurprises@gmail.com pour planifier votre croisière et réserver votre séjour en eaux claires au soleil.