En mode pressé, soudainement.

Faut bien avoir écrit le Guide « en mode flâneur » pour faire 700 NM en douze jours de Oriental NC à Titusville.

Une panoplie multiculturelle d’oiseaux de plage.

Faut dire qu’après trois semaines à nous balader dans ce petit patelin, nous en avions bien fait le tour. Alors lorsque notre mécano nous a annoncé qu’il avait un contrat qui était annulé et que ça lui permettrait de travailler sur mon changement de moteur trois jours plus tôt que prévu, ça nous a permis de faire de nouveaux calculs et de revoir notre itinéraire.
En effet, ça nous permettait de penser raisonnablement pouvoir atteindre Titusville en temps pour prendre notre vol de ce matin. Ce qui a fait sourire Robin sur ROBINSON qui m’a dit tout simplement : « Tu vas prendre ton vol à Orlando bien sûr, Phillipe, mais peut-être en laissant ton bateau à St Augustine. » Ça pouvait bien se faire de là ou de Daytona Beach, mais nous allionss essayer notre nouveau moteur de toute façon.
Alors départ d’Oriental tôt  jeudi matin le 21 plutôt que lundi le 25 faisait toute la différence. Je dois avouer qu’à partir de là, pour nous rassurer de ne pas manquer notre objectif, nous nous étions fait un horaire de course contre la montre pour les premiers jours. Levés à 6h pour partir avec le lever du jour, une demi heure avant le lever du soleil; à deux qui se relaient à la barre, nous pouvions parcourir jusqu’à 55 Nautiques par jour ou 65 Statute Miles comme ils sont indiqués sur les cartes de l’Intracostal.
À ce rythme, nous avons rejoint Carolina Beach SC, une de mes escales favorites en deux jours pour apprendre que mon fameux Fish & Chips n’était plus au menu du Resto-Bar qui nous accueillait au quai pour la nuit. Il nous accueille toujours, mais il a changé de proprio, de nom et de cuisinier. Je vais devoir mettre mon Guide à jour à ce sujet. Heureusement que Martine et Robin étaient là pour nous accueillir et nous en prévenir. Comme prix de consolation, nous avons été invités à venir manger à bord; Martine testait une recette de sauce à spaghettis à l’autoclave. Ce qui nous a fait penser que cet article manquait à bord de DESTINY IV US. Sa sauce était délicieuse comme la compagnie de ce jeune couple fort sympathique qui descend la côte Est à son rythme.
De là, nous nous sommes offert le quai du comté, gratuit de Myrtle Beach au millage 355, mais nous avons sacrifié l’arrêt habituellement incontournable de Georgtown pour un ancrage forain à Duck Creek à une quinzaine de Miles plus loin, ce qui nous permettait d’atteindre facilement Charleston le lendemain. Car on ne passe pas tout droit à Charleston. Ce serait un sacrilège de se priver d’aller marcher dans cette ville rétro et un peu au ralenti. Puis Luc de LADY LOU II avait montré sur sa page Facebook, un dîner copieux qu’il avait partagé avec Louise est que Odette voulait absolument partager avec moi. Un dîner de Côtes levées avec choix de sauces pour tous les goûts que j’ai mangé avec plaisir, au Styky Fingers, en tête a tête avec ma généreuse amoureuse.

Odette devant notre célèbre repas au Sticky Fingers.

Odette était tellement fière de son coup qu’elle m’a offert de prendre la mer le lendemain matin. Je ne sais pas laquelle des sauces lui a fait cet effet, que toujours est-il, au lever du jour, nous descendions la rivière et prenions à droite vers le sud en direction de St Helena Sound, Une sortie d’une trentaine de miles en mer qui s’est bien passée à voile et moteur jusqu’à l’entrée de St Helena que nous avons remontée jusqu’à Edding Creek avant le coucher du soleil. Le lendemain matin, c’était facile de reprendre l’Intracostal jusqu’à Savannah que nous avons rejoint juste après la tombée de la nuit. Mais puisque les derniers 5 milles se faisaient dans le rivière, ça ne nous a pas gênés d’y accoster de noirceur. Ni non plus de le faire à un quai non autorisé devant le Hyat Regency pour aller dîner en ville dans le seul resto-bar ouvert le soir de la Thanksgiving. Nous repartirons avant le lever du jour le lendemain alors, nos risques de représailles n’étaient par très élevés. Puis mon petit côté délinquant était satisfait a peu de coût.
Petite anecdote cocasse. Ce bar se spécialise dans les drinks genre « slush puppy » aux multiples saveurs et à haute teneur en alcool. Ce qui fait que nous nous sommes fait « carter », Odette et moi pour acheter une bière. Trop drôle de me voir demander à Odette de me passer sa carte d’identité qu’elle n’avait pas prise avec elle, ce qui a obligé la barmaid à appeler sa gérante qui a vérifié l’âge légal de ma blonde de visu avant de me servir deux bières. « Ah! Ces Amaricains! », comme le disait si bien, Elvis Gratton.

Un des beaux paysages de la ville de Brunswick, GA.

De Savannah à Brunswick en une journée et demie pour nous protéger d’un mauvais coup de vent annoncé pour le dimanche suivant, huit  jours après notre départ d’Oriental, nous pouvions enfin respirer par le nez, car nous savions maintenant que nous serions à Titusville à temps pour prendre notre vol vers Québec pour les Fêtes en famille. Nous nous sommes donc offerts le beau lounge accueillant de la Marina municipale pour regarder passer un violent orage et un coup de vent à l’avenant pendant quelques heures.
De Brunswick à Jacksonville, en une journée ce fut notre dernière longue route car nous nous savions maintenant bien en avance. Je dois préciser que pour une fois, la température était plutôt clémente à Jacksonville, contrairement a tout ce que j’y ai vécu depuis que je fais cette descente. Rappelez-vous les -4°C il y a deux ans.
Cette année, tout le monde etait là, rentré en même temps. Quand nous sommes arrivés, les quais municipaux gratuits étaient pleins avec même deux Trawlers à l’épaule. Nous nous sommes ancrés en face, de l’autre côté du canal près de nos amis sur le singulier voilier ATYPIQUE.
De là, toute est devenu plus « smooth », de retour en mode flâneur pour un arrêt incontournable à St Augustine où nous avons retrouvé tout notre monde que nous avions laissé aller pendant notre « pit stop » à Oriental. Les retrouvailles avec les équipages de LADY LOU II et de FULUB au resto italien Puzzalley’s ont été fort joyeuses et accompagnées d’une très bonne bouffe.
Les copines saute la plage de New Smyrna Beach.
De là, nous vous sommes offerts le plaisir de naviguer en douce avec les amis Luc et Louise qui nous ont accompagnés jusqu’à Titusville, avec des arrêts touristiques de marches sur la plage à Daytona Beach et à New Smyrna Beach, juste à côté, pour le plaisir de la chaleur enfin retrouvée après savoir gelé sous zéro en Caroline du Nord. Une météo particulièrement difficile à cette hauteur, cette année. Au point que si vous me demandiez quel est l’élément essentiel à installer sur votre voilier avant de d’entreprendre la descente de la côté Est à l’automne, je surprendrais sûrement ceux qui savent ce que j’en pensais avant; en vous disant : une « cabooze ». Comme j’appelle ironiquement les « full enclosure » comme celle qui nous a donné tant de confort cette année sur mon nouveau voilier.

Petite pause avant recentrer à Québec City.😎

Enfin, pour répondre à une question que me pose avec insistance mon ami Daniel de MR KITE et quelques autres lors de mes conférences sur le sujet, combien coûte cette descente vers le Sud en voilier. Je vais parler pour Odette et moi qui voyageons sur un petit voilier de 32pi et qui faisons autant de voile que possible sans nous priver de rien côté bouffe, mais en évitant les marinas.
Ces trois mois de descente nous ont coûté1665$US par mois en moyenne, répartis comme suit:
Bouffe et alcool : 850   Fuel : 180  Marinas : 250
Entretien : 85.  Resto : 250  Taxis et bus :  50
Je vais vous revenir avec le calcul aux Bahanas, mais j’anticipe que ce sera sensiblement le même total avec moins de Fuel et de Marinas et plus de Bouffe et alcool.
Les  Sundowner, les Rhum Punch et les fameux Gumbay Smash y seront à l’honneur!🤪

Une réflexion sur “En mode pressé, soudainement.

  1. Haaaa le retour du Capitaine Bonhomme! Intéressant ce parcours! Et les photos!! Quel est cet arbre? Une sorte de saule on dirait… de toute beauté. Hâte de vous embrasser xoxoxox

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s