Chaleur de Trawler

J’hésite toujours à refaire un post de blogue trop semblable au précédent. Mais là je dois avouer que la température me joue un sacré tour.

 

Je vous avais parlé de froid quand Audrée était là avec moi, tellement qu’elle a dû quitter. Bien si je vous disais que là c’est moi qui aurait le goût de quitter. Si ce n’était d’un virage à tribord bien fait en rentrant dans la Rivière St-John qui mène à Jacksonville. D’abord j’ai eu le goût de tourner au Sud vers St.Augustine après une journée en mer, mais je me suis rendu compte que je n’irai pas très loin de toute façon en fin d’après-midi.
Alors j’ai plutôt décidé d’aller passer la nuit à mon quai municipal gratuit favoris juste à la sortie de l’intraostal,avant d’arriver dans la rivière. Quelle agréable surprise d’y retrouver les amis Yannick sur Costa Toutounas et Dominique sur Lazy Daisy, deux Trawlers avec chauffage central.
Il y avait même Jaimie sur son Cape Dory 22 tout au fond derrière deux autres voiliers aussi bien mal équipé que moi pour l’air froid nordique soufflé à partir du Canada là-haut.
IMG_20180102_123812.jpg
J’ai pris la dernière place restante à quai entre les deux Trawlers et j’y suis collé depuis deux jours par ce vent du Nord qui souffle autour de 25 Nds sans arrêt et qui nous est promis pour deux autres jours encore.
Alors je vais vous parler de chaleur. De la chaleur irradié par les radiateurs alimentés par une génératrice qui fonctionne en permanence. Vous savez celle qui nous dérangent tant dans les ancrages le soir à Deep Bay ou ailleurs.
Bien je vous jure que la nuit passée, à bord du Trawler de Yannick  elle ne m’a pas dérangé du tout, du tout, du tout. Je dirait même qu’elle m’a gardéles pieds bien au caud sous la douillette dans la cabine avant, pendant que Jamie lui profitait de la banquette du carré central. La chaleureuse hospitalité à bord de Costa Toutouna. C’est de cette chaleur que je voulais vous parler aujourd’hui.
IMG_20180102_083339
Une chaleur qui n’a d’égal que celle qui se dégage ici à bord de Lazy Daisy pour le dîner du lendemain du Jour de l’An tout aussi festif que celui de la Saint-Sylvestre et du Jour de l’An même. Des repas chauds préparés par Nancy pendant que Do s’occupe du service et d’animer la conversation pour qu’on ne se sente pas mal à l’aise d’abuser délégué hospitalité. Un grand gars qui sous de allures de trucker a un coeur grand comme ça et un fin psychologue à sa façon.
IMG_20171231_192201
En fait c’est de chaleur humaine que je voulais vous parler aujourd’hui de la chaleur humaine d’une communauté de plaisanciers faite de voileux et de trawleux, deux groupes de gens de bateaux qui se ressemblent et se fréquentent aisément à la même vitesse de croisière et ancrés dans les mêmes petites baies et ruisseaux.
Quelle belle façon de commencer l’année que je vous souhaite bonne et heureuse dans l’affection des voileux comme ceux-ci qui sont en train de me faire débuter la mienne.
Publicités