Enfin au Lac

Sorti des écluses à St-Jean, vous pouvez vous presser de prendre la route du Lac, mais cette année, je vous propose « la descente des pas pressés ». Donc, on se calme, on respire par le nez et on ne s’inquiète pas, les Bahamas seront là tout l’hiver et Cuba aussi.

À St-Jean sur Richelieu, une première escale gastronomique vous attend. Vous n’allez pas y passer trois jours mais prenez le temps de vous offrir un dîner en ville. Le Manekinpiss est là depuis belle lurette avec ses menus salade et végé tendis que le Capitaine Plouf vous propose des Fish&Chips digne de Trafalgar Square. Puis, cette année, Bastos, le nouveau resto portugais fait fureur sur la rue Richelieu.
Vous pourrez toujours partir tôt demain matin et même à 5,3Nds atteindre Plattsburgh avant là fin de l’après-midi. C’est ce que j’aurais pu faire si je ne m’étais pas engagé à vous montrer à prendre votre temps. Donc, je me suis ancré au sud de Montys Bay pour la nuit puisqu’il n’y avait pas de vent de prévu, mais un joli coucher de soleil. Mon premier sur le Lac cette année.
20171002_182507
Autrement, j’aurais choisi mieux car la profusion d’algues à ce moment-ci de l’année à cet endroit peut en faire un ancrage précaire.
Par contre je vais paraphraser  Desjardins, et vous dire : « J’aurais-tu dont dû! » car le lendemain matin, les deux heures de moteur pour me rendre à la Marina municipale on été le super test pour mes attaches de mâts qui ont tenu le coup malgré les saute-moutons:
Leçon#1 : Ne pas se mettre dans la misère en partant.
Quand la météo vous annonce deux jours de Sud-Sud-Est à plus de 15Nds, ce n’est pas le temps de promener votre mât couché sur ses tréteaux. C’est plutôt le temps de prendre votre première pause santé mentale bien à l’abri des embruns.
IMG_6490-1
Ma stratégie cette année, profiter de l’offre généreuse de ma chum Anne de Port Kent et jouer une ronde au Harmony Golf & Country Club avec Lorne, le Pro et Robin, celle qui fait les photos de Surprises dans l’Intercostal, à partir du Sea Drifter de Jean-Guy.
20171005_095508
Ainsi, quand nous reprendrons la route tout à l’heure, nous profiterons de deux jours de vents légers et variables pour nous rendre à Withehall.
Publicités

2 réflexions sur “Enfin au Lac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s