En remontant la Chesapeake

Je me croyais presque rendu à Annapolis. Hum! J’étais ambitieux ou du moins optimiste. Ça fait presqu’ une semaine de ça et l’ancrage où je passe la nuit est encore à une trentaine de miles de Annapolis. C’est SurpriseS, le petit bateau près du bouton vert dans la baie. Un ancrage du côté Est de la Baie c’est rare. Nous avons l’habitude de naviguer cette baie en frôlant la côte Ouest où se trouvent nos arrêts favoris:  Deltaville, Solomon’s Island et Annapolis.

Screenshot_2017-05-28-16-18-35

Cette semaine toutefois, je me suis joué le tour en partant de Hampton Road en même temps que mes collègues d’ancrage de la dernière quinzaine, Éolia et Luciole qui avaient décidé de partir tôt pour remonter la Baie d’une traite en une trentaine d’heures. Je suis donc arrivée à la hauteur de Deltaville à l’heure du lunch. Un peu tôt pour m’arrêter pour la nuit. J’ai donc suivi les autres jusqu’à la hauteur de la Potomack River, celle qui mène à Washington.
20170527_113730
Quand vous voyez ce phare qui rappelle la »toupie » de l’entrée du Saguenay, voys êtes dans la Chesapeake.
J’aime​ un petit ancrage que je connais bien sûr la pointe sud de la rive de la Potomack. J’y ai passé la nuit hier alors j’étais déphasé aussi pour Solomon’s Island. C’est ainsi que j’ai fait la découverte de cette baie assez ouverte à  l’entrée de Little Choptank River où je suis maintenant. Pas de problème toutefois car les vents prévus ce soir sont annoncés légers de direction variables.
Tout ceci fait suite à trois jours passés à attendre notre fenêtre météo pour aborder la remontée de la baie. Heureusement que j’ai pris l’initiative d’inviter ÉOLIA et LUCIOLE dans mon petit ancrage favori à Hampton Road passé la James River qui le sépare de Norfolk. Pour moi c’est le point idéal pour une escale que ce soit en descendant ou en remontant. Surtout quand le ventre souffle pendant trois jours au-delà de 15Nds. L’ancrage devant les quais de la Marina municipale est un véritable trou d’ouragan. Puis la ville est accueillante et les gens de la Marina aussi, même si nous sommes au mouillage. On a pris des douches comme jamais pendant ces trois jours.
 FB_IMG_1496009827172
Puis là aussi, on a fait la fête! Dîners de famille chaque soir où chacun apporte un plat. J’en ai profité pour leur proposer mes fameux « crab cakes » à la manière du Delaware. Un régal. On s’est aussi régalés de la pizza de Renald; une pizza bien garnie. Céline qui aime bien être l’hôtesse à fait en sorte que nous avons mangé à bord de Éolia chaque soir pendant une dizaine de jours. Ça me fait tout drôle de me faire mon hamburger avec pommes de terre sautées en tête à tête avec moi-même hier soir. Heureusement que ma Pénélope a eu la bonne idée de me proposer une petite vidéo-conférence tout à l’heure à la hauteur de Solomon’s. Je ressens moins les signes de retour en mode marin solitaire de cette façon.
Demain Annapolis!
Je vous raconterai…
Publicités

Une réflexion sur “En remontant la Chesapeake

  1. Hooo! tripant une découverte pour dormir! T’es passé si souvent dans le coin. Vous êtes une belle bande et avez l’air heureux à flotter ensemble 🙂 (et bien propres aussi! haha!) xox

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s