La traversée de retour

Je ne sais pas d’où ça me vient, mais quand je rencontre un propriétaire de Island Packet, ça commande mon respect, peu importe la longueur. Hier matin quand j’ai accosté pour la deuxième fois à Los Morros, il était là, prêt à partir. Ed, un Texan à la taille des texans sans complexe, donc qui n’a pas besoin de faire de sparrages pour impressionner, vient m’aider à accoster, car Brian, le Guarda Frontiera de service ne fait pas le poids.

Il y a aussi Grant, un jeune homme sympatique le l’Oregon que j’avais apeçu à la Marina Hemingway il y a trois semaines, dans son raffiot raffistollé. Il me fait pas le poids lui non plus. Heureusement, le vent à baissé et vient de l’est, on est en eaux protégées. J’arrive de Cayo Largo, non-stop et ça a été une belle traversée de 48 heures. Je commence à prendre goût du long cours.

Petite conversation de circonstance sur le quai pour comprendre que Grant est collé là depuis une semaine pour plusieurs raisons techniques, dont son bateau entre autre qu’il a acheté en Floride pour 8000$ et sur lequel il en a remis 8000$ autres sans améliorer le tout pour avoir un voilier marin. Mais il a une éolienne et un radar. Et un beau génois flambant neuf que je lui ai aide à hisser pour emplacer le vieux qui ressemblait au mien mais qui lui, avait déjà fini ses jours dans un coup de vent le jour où j’ai perdu mon dinghy. Vous vous souvenez…

Mais revenons Ed, car c’est lui qui va changer ma vie ce matin. Il a une meteo toute fraîche grâce à son SSB et me montre que pour les deux ou trois prochains jours, dans ce secteur, ça va souffler de l’Est puis du Sud et enfin de l’ouest, un Cienfuegos typique. Ce que me confirme un anglais dans un grand Beneteau qui est branché sur Chris Parker, le célèbre météorologue de l’atlantique et des Caraïbes. Pourquoi aller perdre du temps à la Marina Hemingway? Attrape le Golfe Stream juste ici en face à 15 MN au large et monte directement à Kegy West, 240 MN au portant. Deux jours et demie, peut-être trois. Peace of cake!

Il est 18h mercredi après-midi et je roule à 5,5Nds avec un ris dans la Grand’voile et le Génois réduit à 110%. De même, Charly Brown et capable de barrer et c’est moi qui prends une bière à sa santé.

Je vous raconterai la suite à Key West…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s