David apprends l’Intracostal

C’était précisément ce que venait faire ce jeune homme qui navigue habituellement son Benneteau 23,5 avec les siens sur le Lac des Deux-Monragnes, là où j’ai fait moi-même mes premières sorties sur « La Chatte », mon premier voilier. Un Cata de 16 pi. que j’avais construit de mes mains l’hiver précédent.

Il a pris la barre de SurpriseS dès  le premier jour et après deux jours, il pouvait déjà prendre en charge sa navigation.

20161110_132822

Différent de faire des sorties sur le Lac et de naviguer dans l’Intracostal à plein temps pendant une semaine. D’abord s’habituer au partage de la vie à bord. J’aime bien m’occuper des petits déjeuners et des lunchs et profiter de la cuisine différente que me propose mon invité. Et ça adonnait bien, David aime cuisiner. Alors en débarquant d’avion, on s’était données rendez-vous à l’épicerie et il m’a reçu à dîner sur mon bateau dès le premier soir.

Puis progressivement, il a appris à planifier sa route à l’aide du logiciel de navigation et du Guide de croisière intégré d’Active Captain. D’abord reconnaitre sa route dans les méandres des rivières, ruisseaux et chenaux de l’arrière pays dans les Carolines. Pas toujours évident aux intersections. Heureusement, il y a la « Magenta Line » qui nous guides à certains endroits équivoques car on ne descend pas toujours plein sud. Il y a des moments où on remonte même vers le nord par bouts. Apprendre aussi que la  » fameuse magenta line » n’est pas à suivre coûte je coûte, ni la position du petit bateau sur l’écran du GPS comme le font certains maniaque de la ligne qui la suive religieusement même à droite d’une bouée rouge qu’il faut toujours laisser sur tribord en descendant dans l’ICW et qui se retrouve dans la boue. Les clients de TowBoatUS.

Apprendre aussi l’étiquette de la route. On n’est pas à Beloeil un dimanche après-midi sur l’ICW. Quand un Gros Cruiser vient pour nous dépasser, il nous appelle d’abord sur la VHF pour nous signaler son intention de le faire sur tribord ou sur bâbord et njus démaner si ça njus convient. Ce à quoi nous répondons que nous allons ralentir pour lui permettre de le faire doucement et minimiser la vague qu’il va nous faire. Et le remercions de nous faire une « slow pass ». C’est presque érotique, dit comme ça, mais c’est effectivement d’une culture bien altruiste de le faire ainsi.

20161108_120141

Même chose quand il a fait ouvrir son premier pont sur la voie 09 de sa VHF portable, car dans les Carolines et en Géorgie, ils n’utilisent pas à voie 13 comme plus au nord. Et se faire répondre « Yes Captain… », ça vous fait prendre du gallon par la même occasion.

Puis apprendre à tenir compte des marées autant au moment de s’ancrer pour s’assurer de ne pas toucher le fond au milieu de la nuit, que pour déterminer l’heure du départ du lendemain matin afin de profiter des courants de marées.

La semaine à bord lui a permis aussi de valider que ce mode de vie lui plaît et qu’il aimerait le faire avec sa blonde quand les deux seront libérés dans quelques années. Même avant pour une croisière qui le ferait sortir du Lac pour une semaine ou deux. Faire le tour par la rivière des Outaouais, le Canal Rideau et revenir par le Fleuve et les lacs St-Francous et St-Louis, par exemple. Une croisière à laquelle il n’aurait pas songé avant à cause du risque de faire des bouts à moteur. Car, il a aussi compris que même si les voileux détestent devoir motoriser sur le Lac; le faire en croisière dans un paysage nouveau prend un sens tout différent.

20161111_101854

Surtout si la balade passe par des contrées aux paysages fort différentes des nôtres. Puis s’arrêter à Beaufort SC pour faire un petit tour de ville en passant à aussi son charme.

Enfin la partie qui séduit tout le monde : la tranquillité d’un mouillage forain en plein bayou loin des rues de la ville et même des routes de campagnes. Juste la douceur du coucher du soleil puis la féerie des étoiles. Et s’endormir jusqu’aux chants d’oiseau au réveil le lendemain.

20161110_105345

Mais avec les histoires du Capitaine Bonhomme en prime. 🙂

Publicités

2 réflexions sur “David apprends l’Intracostal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s