De retour sur l’eau

Je vous avez dit qu’il fallait que je fasse le plein de vie active avant de revenir sur SurpriseS, mais à ce point je ne l’avais pas imaginé. Regardez-moi cette brume épaisse. heureusement que j’ai mon nouveau Réflecteur Radar qui me fait paraître beaucoup plus gros que je ne le suis, sur un écran Radar, je rivalise avec les cargos. Surtout que j’entends raisonner une corne de brume au loin là-bas, à 9h, sur bâbord. Gardons les oreilles ouvertes puisque les yeux sont bouchés.

20161020_133407

Ce n’est pas souvent qu’on a l’occasion de se promener dans la brume sur cette route. D’habitude c’est plutôt dans le Maine que ça se passe, la brume. Heureusement il n’y a personne que moi sur la Baie cet après-midi, sauf les pêcheurs, là-bas sur les hauts fonds. Là où je ne vais plus.

Paysage fort différent des jours derniers.
Aussi bien à New York qu’à Washington où je me suis offert une belle randonnée dans le métro tout au bout de la ligne orange. Surtout que je me suis rendu tout sauf bout de la ligne jaune par erreur. Le service de Shuttle vers Annapolis ne partait pas de là où je croyais. Maintenant, je sais.

Une petite erreur de deux heures qui m’a tout de même permis de me rendre compte qu’il y a des gens qui vont travailler en métro au Congrès et au Pentagone. J’y ai côtoyé un public différent de celui de mon « tous les jours ».
Ce qui m’a frappé. Ça fait longtemps qu’on n’avais pas vu des souliers bien cirés comme ça. De belles chaussures de qualité en cuir d’animal non-synthétique. Comme dans les magazines. Impressionnant. Mon Dieu que ce n’est plus mon monde, ceux-là.

Vers l’heure du lunch, j’ai bien retrouvé SurpriseS sur son mouillage, là où je l’avais laissée à Annapolis, sauf qu’il y avait une petite note qui me disait que j’étais deux jours de retard. Je l’avais perçue et j’étais passé voir le Maître de port.

20161020_141450

Heureusement ça s’est dégagé.

Là je suis à ma deuxième journée sur l’eau et je me dirige vers Solomon Island pour aller raconter mon ami Jerry et laisser passer un coup de vent prévu pour demain soir pendant quelques jours. Mon copain m’attend avec une place au quai des invités de son condo après ces deux journées de vroum vroum vroum. Parce que souvent, le vent nous abandonne lors du calme avant la tempête. Comme on dit.

20161019_132804

Les belles de la Baie

Gardez l’écoute car je vois reviens bientôt avec d’autres aventures du Capitaine en cavale à partir du début de la semaine prochaine. En passant par derrière le Cap Hatteras.

Publicités

3 réflexions sur “De retour sur l’eau

  1. Bonjour
    J ‘ ai Bien aimé votre conférence sur les Bahamas en trawler… à Laval.
    Je n ai pu vous parler en personne ce soir la… ce n ai que parti remises. J aimerais bien aller vous rejoindre pour faire
    un séjour sur votre voilier cette hiver. Je vous reviens bientôt avec une date 👌
    Sylvain

    • Merci pour l’appréciation Sylvain,
      Je serais heureux de t’accueillir à bord.
      Reviens – moi dès que que tu peux car les demandes commencent à rentrer avec les premières neiges, 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s