Hollywood, PQ

J’imagine qu’il y en a encore parmi vous qui croient qu’on s’amuse là, nous, ici, à Hollywood. Non, non, pas le Hollywood des films en Californie. Le Hollywood des Snow Birds dans La Florida.

Je vais aller chercher ma copie du Soleil de la Floride : (on couche ici ce soir)
http://www.lesoleildelafloride.com
au dépanneur Chez Louis tout à l’heure pour savoir qui chante au DriftWood cette semaine. Oubliez Muriel Millard et Michel Louvin, c’est le CanadaFest qui se prépare pour la fin du mois. Si ça continue comme ça, on va pourvoir vous faire une petite critique de l’événement. 😉

Entre temps, sur la photo, nous sommes à la Marina Loggerhead de Hollywood, voisin de quai d’un autre Voileux du Lac Champlain et résident de Bouchertown de surcroît. Il s’en allait lui aussi aux Bahamas et maintenant, comme nous, il se dirige "vers" les Bahamas ou peut-être bien plus simplement, les Florida Keys. Une variante plus simple que nous avions aussi choisi il y a 2 ans pour ceux qui étaient là avec nous.

Le goût de simplifier, il la développé progressivement au fur et à mesure des multiples troubles moteurs qui se sont développés en route. Lui qui pourtant avait mis un soin particulier à tout mettre en ordre sur son Benetau 35,5 à des coûts dans les 5 chiffres pour s’assurer un premier voyage aux Bahamas dans soucis.

Ce n’est qu’après un peu moins de 5M$ de mécaniciens en quelques escales, en route, qu’un mécano plus déluré lui a finalement expliqué que ses problèmes étaient dûs à une erreur, un simple moment d’inattention ou un manque de compréhension d’un pompiste en cours de route qui lui à tendu le boyau d’essence plutôt que celui de fuel.

Là, après s’être remis de ses émotions pendant deux semaines dans le condo de son Beauf qui était parti au Québec pour les Fêtes il a réintégré son voilier avec sa partenaire de toujours (heureusement pour lui) ce matin même pour constater que le frigo qui avait rempli pour le re-départ avait un fonctionnent (malheureusement pour lui) erratique.

Heureusement pour lui, nous sommes arrivés presque sur le moment pour le consoler, fier de lui communiquer une réponse récente aux troubles de frigo. Et lui demander s’il consistait un bon spécialiste local des troubles électriques car, Jean-Guy doit toujours régler ce problème dont je vous parlais l’autre jour.

Heureusement pour Jean-Guy là, en bas sur le quai, où il attend le proprio du voilier, juste là devant Sea Drifter. C’est le gars sur le gros Cruiser, à droite, qui lui a suggéré ce spécialiste, ingénieur en la matière, qui s’adonne à être à ce quai, juste devant.

Puis ils diront qu’il n’y a pas de hasard!!!
Moi, je dis…
En fait, je ne dis rien pour l’instant; je prends des notre pour ma prochaine conférence dont j’ai déjà le titre: "Écoutez-moi bien, avant de partir!" 🙂 😉 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s