Enfin libres!

C’est amusant de le dire comme ça, mais n’empêche qu’après 15 jours de maintenance en tous genres, c’est certainement agréable dbe larguer les amarres. Direction Cay Biscayne que nous rejoindrons en 4 ou 5 jours. Rien ne presse puisque la météo ne nous encourage pas à traverser avant mardi prochain.

Une petite journée de 6 heures de route de Stuart à Lake Worth mais qu’elle randonnée pour un Premier Janvier! Si vous voulez rapidement tester votre aptitude à naviguer l’Intracostal, ne perdrez pas de temps, partez un jour de congé comme le Nouvel An, par exemple. Il y avais tellement de trafic que les breuvages réussissaient à peine à tenir le coup.

Par contre ça m’a permis de faire mon premier constat appréciatif de la randonnée en Trawler. Lorsque les motorisées nous font des vagues comme un dimanche après-midi à Beloeil, ça brasse beaucoup moins en Trawler qu’en voilier. Va falloir demander à nos amis ingénieurs des fluides de nous expliquer cela.

A preuve, nous avons même croisé des gens très haut placés, comme en témoigne la photo. Et ils ne semblaient même pas inconfortable à la hauteur de ma tête de mât.

En somme, si vous n’avez pas repris un vol pour rentrer à la maison après tout ce brassage, vous êtes amarinés.

Quant à nous, l’ancrage est de tout repos, maintenant que nous y sommes et demain, nous testeront autre chose demain à la sortie de Lake Worth, juste avant West Palm Beach, pour situer les terriens.

Ceci étant dit, le calme de l’ancrage à Lake Worth est sans pareil pour une nuit de repos des marins.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s