Incontournable Annapolis

Incontournable Annapolis

Regardez-les se faufiler a travers l’ancrage :

IMG_20150520_191754320_HDR

Voilà pourquoi je m’arrête toujours ici. Parce-que les gens qui ont des voiliers s’en servent pour faire de la voile. Il est 20h, un mercredi soir et ça fait 20 minutes que je regarde défiler les voiles de kevlar sur les J24 àJ100, en passant par tout ce qu’il y a entre le deux qui fait de la course. Même un super C&C et douzaine de Etchel.

Une soixantaine de voiles sont venus terminer leur course au fond de la rivière, juste avant le pont pour faire prendre leur temps officiel.

Ils passent à travers l’ancrage entre les bateaux, comme si on n’était pas là. Alors si je vous mets au défi d’y retrouver SurpriseS, c’est bien juste dans l’esprit de la compétition.

IMG_20150520_180532081

Mais cette année, je m’y suis arrêté pour venir jaser avec mon ami Alex Healy, un compteur d’histoires (Roots, vous vous souveneztout comme moi, qui est installé sur le port en permanence. Une des rare personnes avec qui je ne me suis jamais obstiné.

IMG_20150520_173214651

Voilier ou tondeuse?

Voilier ou tondeuse?

Je vous présente mon ami Jerry.

IMG_20150518_135857674

Vous l’avez entrevu quand on s’est connu en descendant l’automne dernier. C’est le gars dont j’étais jaloux quand je gelais à bord, avec toit mon linge sur le dos pendant qu’il me dépassait en T-Shirt dans sa « caboose ».

Nous sommes restés en contact, on s’est revus à Veto Beach et il m’a invité à m’arrêter en remontant. En fait quand Donna, son épouse est venue nous chercher au quai de Solomons Island, nous venions d’y accoster à une heure d’intervalle.

Il arrivait directement d’un séjour de 10 semaines aux Bahamas et le gazon était à faire le jour même.

Il m’a invité à la maison et Donna nous a servi sa version des Crabes Cakes que Jerry attrape au bout de son quai dans ces fameux Crabe Pots qui ornent la Baie par centaines de milliers.

IMG_20150518_154353839

C’était parmi les plus délicieux que j’ai goûtés dans mon étude actuelle sur la question. Puis il m’a fait visiter la nouvelle maison (château) qu’il a mise en vente à cause du rôle de tondeur de gazon qui l’empêche de faire de la voile

IMG_20150518_155131465

Nous avons eu une longue conversation sur ce sujet. À suivre…

Surprise #13(bis)

Des fois le petit Jésus est de mon bord. En fait, je crois qu’il l’est la plupart du temps.
Dans le bassin de Hampton, de l’autre côté de la rivière par rapport à Norfolk, c’est mon ancrage favori devant la marina municipale où les gens nous traitent comme si on était à quai. i.e. Une douche à 1$. Ça n’existe plus ailleurs ça.
Je ne suis pas le seul à aimer l’endroit, Jerry m’y a rattrapé; on devait partir ensemble le lendemain pour aller rejoindre des amis à Urbania pour une petite régate.
Puis la petite famille qui remonte des Bahamas sur BELAUSAN que j’y ai croisé et un autre couple sur un tout petit Trawler qui m’ont reconnu avec plaisir de leur part aussi.
On est tous là pour laisser passer un fort vent du Nord qui nous empêche d’entreprendre la remontée de la Baie Chesapeake. Sauf pour Jerry qui a décidé de partir le lendemain malgré le pronostic météo. Il a ses amis à rejoindre et un bon bateau pour le faire, pus il habite dans cette baie. Il y est chez-lui. Moi je préfère l’option d’Éric, un navigateur tout aussi expérimenté que l’autre mais, prudent avec ces trois enfants à bord.
Eric avait raison, vendredi matin c’est la mer d’huile dans la Baie, 8h30, on décolle derrière, BELAUSAN.

SURPRISE #13 (bis) : On décolle pas.
En mettant la main sur la barre à roue, je me rends compte avec stupéfaction qu’elle est déconnectée du gouvernail
Elle tourne dans le vide. Bien voyons donc!?!?

Démontage du piédestal pour constater qu’un des deux fils d’acier est cassé; la rouille l’a mangé progressivement et le dernier petit brin a lâché pendant la nuit.
Si Maurice lit ceci il va dire : "Ah! Mon dieu!’ On a passé une après-midi complète a faire ça ensemble il y a deux ans à la Marina de l’île d’Orléans. D’où le " bis" au #13.

Deux petites heures de bricolage plus tard et 10 miles de bicyclette entre les deux et nous étions prêts à partir vers 15h15. On est allé s’ancrer dans Back River puis finalement à la station de pompage, le jeune homme du chantier naval nous a proposé de rester accroché au quai de services pour 10$ douches incluses. Pas de refus, mon gars!

PS Maurice, prends le pas mal si nous avons eu moins de misère cette fois-ci, grâce à toi, j’avais appris et développé la technique.
PPS Jean-Guy, c’était du côté de la petite roulette qui ne tournait pas et que tu as finalement dérouillée.
PPPS Jacques, ça ne brisera plus, le spécialiste qui les réparé a mis des fils de stainless, cette fois.

Ce n’est qu’un aurevoir, mes frères.

Ce n’est qu’un aurevoir, mes frères.

Il y a des rencontres qui vous marquent et que vous aimeriez prolonger. Mais les aventuriers poursuivent leurs aventures respectives confiants que leur sentiers se recroiseront. C’est dans cet esprit qu’on s’est fait un gros câlin à Norfolk il y a quelles jours.

image

Après s’être retrouvés à l’écluse du Dismal Canal ou ils m’ont offert un petit coup de main. J’ai eu l’occasion de leur rendre 2 jours plus tard à la Marina Waterside de Norfolk d’où ils ont entrepris un long portage pour traverser le Pont-tunnel. Puis se rendre sur la Vôte est du Delaware pour la remonter jusqu’à Cape Henlopen où la traversée de la Baie du Delaware vers Cape May sera plus abordable

image

Pour vous donner un aperçu du bagage qu’ils transportent, regardez le petit convoi qu’on formait sur les quais de la marina.

image

Ciao Jennifer, Pierre et Jasmine.
Au plaisir de la prochaine escale en partage