Partons la mer est belle.

Dimanche matin, 12 avril. Je ne peux plus me retenir plus longtemps. Jean-Guy est là qui m’attend. La météo est bonne : les Alisés sont promis pour quelques jours : S-SE 10-15 Nds. On y va!

Nous sortons au large à Fort Pierce vers 9h puis, Cap 45° pour rejoinder le Gulf Stream à une dizaine de miles des côtes puis nous sommes sur l’Autauroute du Nord. Cette stratégie permet de doubler notre vitesse jusqu’à 7Nds par moments. Direction Savannah, GA.

Vers 15h30, nous atteignons le mur ouest du G. Stream et nous y sommes aussitôt accueillis par une magnifique dorade qui est venue se prendre à ma ligne. Moi, je n’y suis pour rien. C’est grâce au Dick que Jacques a conseillé à JG lors de leur périple dans les Keys. C’est une leurre qui a été développée en Colombie Britannique où Jacques a son voilier.

Une belle 24 pouces, pour quatre bonnes portions. Avec le riz assaisonné par mon Chef de la semaine et les asperges, ce Mahi-Mahi, puisque c’est comme ça qu’on l’appelle rendu dans l’assiette était délicieux. Demain la deuxième portion. J’avais pêché ma première dans des conditions semblables il y a 25 ans et je me rappelais comment elle était bonne.

Je vous écris ces mots en pleine noirceur. Il est 22h, mon mousse est allé s’étende avant de prendre son quart à Minuit. C’est Charlie Brown qui barre. Il est un peu gourmand sur le 12V mais il est le meilleur des trois pour tenir un cap de nuit. Puis c’est tellement plus charmant de assoir sous le vent et regarder la vague d’étrave s’illuminer de plancton phosphorescent sous le choc.

Je vous quitte un instant je dois aller faire mon tour d’horizon pour m’assurer qu’on est toujours seuls dans le secteur pour ne pas risquer de devenir phosphorescent à mon tour.

3h du matin et je dors bien
Jean-Guy a pris la relève il y a une heure et il a tout suis contrôle toute n’y à la barre.

4h du matin branle-bas de combat. Il pleut des clous La visibilité est nulle. Ce qui dérange énormément mon mousse au est un vieux traditionnel préfère dans pilote auto. Empannage, perte du Nord, re-empannage. Il ne me demande pas a l’aide mais je sens que je dois lui donner un petit coup de main.

5h du matin, à moteur la pluie continue mais nous sommes manœuvrant. A 6h, il pleut encore tellement fort qu’on a l’impression que le soleil ne se lève pas.

Nous faisons toujours route quand enfin, ça se dégage un brin pour que je puisse mettre de l’ordre. Incluant écoper le dingy. Hum. Pas évident en route mais je ne vais pas retenir SurpriseS qui, à voile ou à moteur, maintient sa vitesse au-dessus de 8Nds. On va s’offrir une deuxième journée complète aujourd’hui en mer pour atteindre Savannah demain. Espérons-nous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s