Nuances!

C’est bien beau les histoires de chats et de petites filles malades mais je me rappelle soudain que je suis supposé vous parler de voile. Ou quelque chose du genre.

En fait, quand je suis au Lac où j’ai décidé de me reposer cet été, et où vous allez me retrouver l’été prochain, je fais de la voile. C’est à dire que je regarde d’où vient le vent et sa force, ce matin et je choisi une direction en conséquence pour une belle journée avec le vent qui adonne. Il va adonner car, je vais aller là où il m’amène. C’est ça la magie du Lac. On va où le vent nos porte puis on se moque des gens qui "promènent leur mât". Expression légèrement sarcastique pour qualifier ceux qui doivent pour toutes sortes de raisons (incluant, rentrer au bureau lundi matin), affaler et rentrer à moteur.

Ici, sur la Rivière Hudson et les semaines qui viennent sur la Côte Est, je fais de la croisière.
Nuance!

C’est a dire que je ne vais pas n’importe où selon le vent. Je m’en vais rejoindre ma blonde qui n’est pas encore partie mais, qui sera déjà rendue en Floride quand ju arriverai enfin de compte quelques jours après elle.

Pour vous faire profiter d’une petite réplique "à la Philippe", quand les gens me demandent où je m’en vais comme cela, je leur réponds: " Vero Beach! Nous habitons là en hiver, ma blonde et moi. Je prends mon voilier pour m’y rendre; ça me prends presque 3 mois. Elle prend un vol de Montréal, ça lui prendra un peu plus que 3 heures. Puis, entre temps, nous prenons un break tous les deux!, "

Hors donc, pour revenir à la croisière, elle est faite de voile et de moteur. Y a pas le choix peu importe d’où vient le vent, moi je m’en vais dans le Sud.
Ainsi, depuis les deux jours où j’ai remâté, j’ai fait une petite demie-journée de voile. Le reste du temps, j’ai promené…. Heu, j’ai fait du Trawler. Phiou!

Je dis ça comme ça, depuis que Jean-Guy m’a fait remarquer et expérimenter cet été que si je réduis la vitesse de 20%, je diminue le bruit de 60% et je coupe de moitié la consommation d’essence.
La morale de cette histoire: certains jours le fais de la voile, d’autres jours je fais du Trawler et il va m’arriver d’attendre tout bonnement les conditions favorables à l’une de ces deux options.

Ça, ça s’appelle faire de la croisière!

Et non pas du, "convoyage de yach" comme les gens avec qui j’ai dîné hier soir, qui descendent les deux Catamarans Lagoon 39 que la compagnie de charter loue au Lac en été et au Bahamas en hiver. Ils sont arrivés à quai deux heures après moi hier à Kingston et quand je me suis levé à 7h30, ce matin, ils avaient déjà quitté.

Ils descendent des bateaux dans le Sud.
Je descend dans le Sud avec mon bateau!
Nuance!

Puis je vous raconter tout ça à l’ancre dans la petite enclave derrière Little Stoney Point. Là où vous voyez le symbole vert près du "H" de Hudson River, sur la carte.

Publicités