Et les chats, alors?

Hier, dans un message à Louis-Andrée je m’amusais à lui proposer une traduction pour Catskill. En coupant comme ceci : Cat/skill, ça donnait la « Compétence du chat ». Ce que je trouvais assez charmant. Mais pour la belle, ça a stimulé sa curiosité et elle m’a mis au défi de trouver d’où venait le nom.

Je ne pouvais pas accepter qu’en coupant plutôt comme cela : Cats/kill, ça donnerait les « Chats assassins » comme tente de nous le suggérer cette affichette dans une devanture de magasin en ville. Trop macabre à mon goût puis j’ai des amis amateures des chats qui lisent ce blog, alors je veux bien passéménager leur sensibilité.IMG_20140930_170927

En fait, l’appellation n’avait rien a voir avec les chats au départ. Désolé, Johanne!

La version la plus plausible propose que le nom a été donné à cette crique ( kill, en hollandais), en l’honneur de Jacob Cat, un hollandais poète et moraliste qui fût très prolifique en son temps et qui habitait la région.

Alors en remontant la crique, si nous la nommons Catskill Creek comme certains le suggèrent, nous commettons un doublon.

Mais les chats alors? me demandera Danielle, qui réclame les photos des chats que l’on trouve habituellement tout au long de la rue principale. Une cinquantaine environ. Bien, je regrette ma belle mais je crois que ce sont, ou bien des imposteurs, ou bien des opportunistes en histoire.

Il en a bien un au musée populaire :IMG_20140930_111800

Mais alors, qu’est-ce qu’ils font tous sur la rue principale me diras-tu. Bien là, je vais te surprendre, ma chum, voir même te choquer : « Pas un chat sur la MAIN St. ce matin! » Puis je dis ça au sens propre, pas au figuré. Vers 11h, quand j’y suis allé avec ma caméra pour remplir ta commande. Plus un seul chat. Sauf cette demi-douzaine qui s’étaient réfugiés dans une devanture commerciale. Les autres, subtilisées.IMG_20140930_111116

C’est Margaret, la fleuriste qui m’a aidé à résoudre l’énigme. La vente à l’ancan annuelle des bustes de chats avait justement lieu dimanche dernier. C’est comme ça qu’ils se sont subtilisés.

Il y en avait 50 cette année, comme d’habitude, qui se sont vendus entre quelques centaines et quelques milliers de dollars, m’a dit Mike qui va m’aider à remâter demain matin. C’est une tradition qui se répète à chaque année.

Des artistes des environs proposent des esquisses. Les marchands commanditent la création des oeuvres choisies qui sont exposées de mai à septembre (je prendrai les photos à mon retour au printemps), puis fin septembre c’est la vente à l’ancan au profit d’œuvres de bienfaisance locales.

L’an prochain, une nouvelle cuvée!
Entre temps je vous propose la photo de groupe de la cuvée 2014.

Publicités

5 réflexions sur “Et les chats, alors?

  1. WOW Merci! Quelle belle histoire de rencontre entre la culture et la solidarité! Merci aussi pour le portrait de la cohorte 2014. Et le mât?

    • En effet Danielle,
      Tu vois où ta question nous a mené!
      C’est ça que je voulais faire cette année: vous prendre à bord pour un voyage dans le temps.
      Ça marche! 🙂

  2. ha ha! Dans un premier temps, j’ajoutais à ta liste « ou bien des imposteurs, ou bien des opportunistes », plus probablement des ignares, mais là! Ce qu’ils ont réussi à faire avec ce nom de village est formidable. J’te dis que t’en fais du chemin avec une petite curiosité, hmm? Merci!! xxxx

    • C’est comme cela que je vous proposais de voyager cette année. Avec vos suggestions c’est encore plus amusant et stimulant aussi. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s