Puis Withehall, un autre monde.

Pour nous les Lakers, Withehall, c’est la fin du Lac, la porte de sortie vers le Sud. Quand on s’y balade aujourd’hui, c’est plutôt une ville en train de mourir doucement suite à l’évolution technologique qui est passée juste à côté.

Et pourtant, il y a plus de deux siècles, plus précisément à partir de 1776, c’est ici à Whitehall, mieux connue alors comme Skenesborourgh Harbor que l’on construisait les bateaux de la flotte de Benedict Arnold qui allait résister aux anglais à Valcourt. Là où on va souvent s’ancrer tout l’été sans même y penser.

Ça se passait il y a un petit moment, jusqu’en 1812. Une bataille que nous avons bien perdue au nom des anglais qui étaient nos nouveaux maîtres à l’époque. Une bataille perdue que Mr Harper essaie de nous vendre cette année. Un autre looser qui ne s’en rend pas compte.

Pour nous, ce soir c’est tout de même un symbole important. Nous nous libérons du Lac avec tout ce que cela comporte de promesses de paysages nouveaux, exotiques même. Demain et le jour suivant, nous nous offrons 13 écluses jusqu’à la reconquête de notre liberté à la sortie de celle de Troy, à quelques 5 miles d’Albany où je vais devoir laisser partir mon mousse qui doit rentrer à la maison.

A partir de là, je vais faire de l’exploration de la Rivière Hudson et tenter de vous y faire découvrir des moments de ce passé commun que vous partageons avec tous ces américains de la Nouvelle-Angleterre. Mieux encore de toute la Côté Est que je vais tenter de vous faire redécouvrir cette année.

Sur les chemins des explorateurs français qui ont découverte l’Amérique sur la même route à l’époque.

Épilogue
Petit lendemain matin blême pour la route des écluses.

Publicités

Une réflexion sur “Puis Withehall, un autre monde.

  1. Je suis passée à White Hall il y a 5 ans à la même période et la brûme était enveloppante… comme un mur blanc. Et les gens à la marina tellement différents, d’une autre époque. Une coupure dans le temps. Comme tu le dis si bien, une rupture pour marquer le passage entre le lac et l’ailleurs plus chaud qui t’attend plus loin. Merci pour les bons souvenirs et la petite histoire! Monica

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s