En attendant que ça passe.

Dernièrement, je parlais "d’améliorations locatives" à mon bateau. Ce qui a fait sourire Roland quand il m’a demandé si c’était au sous-sol que je faisais des travaux. Alors pour le rassurer, voici un exemple de ce sur quoi on passe le temps au mouillage en attendant que le vent tourne.

Un nouveau panneau solaire qui devrait m’aider à garder mes batteries en bonne forme et bien chargées malgré le peu de moteur que je m’autorise. J’ai profité de la présence de mon aide de camp tecky-tecky pour installer ça hier et tout brancher du bon côté. C’est là que Jean-Guy vient en aide. Il va même, à l’occasion, jusqu’à lire le mode d’emploi au besoin. 🙂

Quant à mon apport, je vous invite à noter la manière imaginative de monter le tout au moyen de 6 petites coutures plutôt qu’on dispendieux système de montage en tubulure d’inox plus chère que le panneau lui-même.

Puis, je vous rassure tout de suite. Ça a été testé par de très grands vents hier après-midi et cette nuit, puis ça tient encore à 13h30 par ce beau dimanche très venteux du Sud.

Soyez patients, on vous parlera de voile à un moment donné.

Publicités