Un choix difficile

J’ai pris l’habitude cette année, de vous faire découvrir le Lac une image à la fois. Cette fois-ci je vais tricher un peu parce que le choix est trop difficile.

Faire de la voile sur le Lac c’est aller à la découverte de nouveaux petits coins charmants que nous n’avons jamais trouvés auparavant. Ou bien de redécouvrir un endroit exotique oublié depuis le temps. Je me suis offert les deux options au début de la semaine avec une petite escapade hors de mon Lac habituel.

Avec à bord une passagère qui connaissait bien le coin, je me suis laissé entraîner vers le nord-est du Lac en direction de St-Alban, VT. L’image du beau Parc nautique vient de Burton Island, un petit bijoux que se partagent les québécois du nord du Lac. Au point que sur mon guide de croisière, quelqu’un en a fait la remarque.

Pour y accéder, nous devons franchir une coupe dans l’ancienne voie ferrée : The Gut. Puis faire lever le pont qui relie North-Hero à Grande-Isle. C’est Madame Joyce qui fait ça pour vous mais aux demie-heures seulement. Elle sait se faire désirer la dame du pont-levis.

Mon souvenir de Burton Island était, avant cette visite, un peu traumatisant. La seule fois où j’y étais allé, dans le temps sur Maïté, je m’étais échoué et en dernier ressort j’avais essayé de me pendre au bout de la bôme et de me laisser déporter aussi loin que possible pour tenter de faire giter le bateau et soulager la quille pendant que Marie-Thérèse faisait tourner le moteur à fond pour nous sortir de là.

Après un bon moment de tentatives sans succès, M-Th avait tout bonnement décidé d’abandonner la stratégie et du coup, m’avait abandonné à moi-même, suspendu par les mains, les pieds dans l’eau au bout de la bôme, jusqu’à ce que je lui promettre d’être plus vigilant avec le sondeur avant de consentir à me ramener à bord.

Maintenant, je peux vous dire que j’en ramène une image bien différente après un contact fort sympa avec le jeune proposé aux services qui nous a accueilli et hébergé sans frais, le temps que nous allions explorer l’île qui abrite le célèbre bassin intérieur où on accueille les motorisés et le terrain de camping aménagé dans la forêt avoisinante. Un site unique accessible par l’eau seulement.

Quant au coucher de soleil, non, je ne l’ai pas ramené des Bahamas comme on pourrait le croire. C’est bien Monica qui la attrapé avec son petit iPod, au mouillage dans la Baie de St-Alban.

Magnifique! N’est-ce pas!?!

Publicités

Une réflexion sur “Un choix difficile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s