Proud to be an American!!!

Voici le Comité d’accueil à l’entrée de Willsborough Bay pour la Fête de l’Independance’Day. Celui qui le précédait en avait trois de grandeur raisonnable, mais celui-ci a l’allure d’un vendeur de char sur la A1 en Floride.

Nous qui ne savons plus de quoi ou de qui être fiers, au Québec, aurions besoin dine petite transfusion de ce sang patriotique. Peut-être qu’à les fréquenter. Demain en tout cas je suis invite à fêter ça à Port Kent, avec ma gang du "Carré de sable" de Shultz, le créateur de Peanuts avec Charley Brown et ses amis.

C’est Lucy (Anne) qui reçoit comme d’habitude. J’ai déjà reçu mon invitation officiel à titre de membre du club (le gars au piano). Nous serons une bonne vingtaine autour du BBQ.

Je vous raconterai ça.

Pour l’instant, on se laisser bercer par la vague d’un petit motorisé qui vient de attirer le quai de service à la Marina.

Le temps est tout a fait mort et l’orage gronde au loin. Dans l’attente du spectacle d’un gros orage qui commence à gronder à l’ouest, dans les Adirondacks.

Vous en faites pas, on est bien ancrés.

Publicités

On s’entraine à Shelbourne

Valcourt à Shelbourne, mi-voile, mi-moteur avec un petit crochet dans le Port à Burlington en passant. On est en train de faire un véritable pèlerinage sur le Lac. Comme si on voulait se le réapproprier.

Il fait un temps extraordinaire de début de juillet. En descendant dans la Baie de Shelbourne, Jean-Guy prend les choses en main et va nous amener au fond de la baie près du parc de mouillage municipal. Il y connait une petite enclave tout près de la falaise ouest où il avait l’habitude de venir passer la nuit à l’époque de Cigöne. C’était Marius qui lui avait fait découvrir l’endroit.

Effectivement, il n’y a de place que pour quelques bateaux et l’ancrage se fait dans 20 pi d’eau même à quelques mètres du bord qui tombe abruptement en profondeur. Un beau grand bateau avec un petit couple d’amoureux qui se bécottent sur le pont avant va nous laisser seuls pour la soirée.

Ce que les gars n’avaient pas vu à l’époque où il ne se retrouvaient ici que le samedi soir, c’est que le mercredi, à Shelbourne, c’est la soirée de régate du prestigieux Lake Champlain Yacht Club.

Deux douzaines de voilier de toutes longueurs, à la fine pointe, voiles en kevlar et Spi multicolore se font une lutte serrée autour des bouées du parcours en triangle. Nous avons le privilège d’être immédiatement à la hauteur de la bouée au vent pour les voir se faufiler ème la bourrée et celui qui a essayé de trop la serrer et qui doit se reprendre au moment critique.

Ça fait plaisir de voir des voileux à l’oeuvre. Les amis de David de l’autre coté du Lac sont mieux de bien s’entrainer eux aussi car la Coupe du Maire de Plattsburgh risque de traverser le Lac cette année.

Et si on vous faisait une petite SURPRISES, on pourrait vous y inviter.

Food for thoughts…