Le rayon vert, vous vous souvenez?

La mer est belle, indépendamment des marins qui y flottent. Après, ça dépend d’eux. Bien dit mon Philippe. Surtout qu’on n’est plus que deux à bord.

Mais pour circuler dans les détours et les contours de l’Intracostal, c’est bien plus qu’il n’en faut. Alors, on se partage la tâche. Les quarts sont réduits à 2 heures à la fois, l’un fait le repas l’autre la vaisselle. OK, d’accord, ça fait un peu vieux couple mais on a encore chacun sa chambre.

Ce soir nous avons jeté l’ancre dans une baie ou mon Capitaine s’était a arrêté en descendant avec deux autres mousses alors, il va bien, il est confortable et en sécurité nous avons allongé la longueur de chaine de 50%pour plus de sécurité et un autre 25 pieds pour rassurer Shan qui elle aussi écoute la météo. Elle a entendu parler de tempête en Atlantique Nord.

C’est quand il se transforme en cuisinier végétarien qu’il me fait craquer. Vous savez que je ne suis pas très « where is the beef? » de toute manière. Alors les végés et poisson, ça me va bien. Il est en train de me convertir.

C’était dimanche aujourd’hui. Je viens de me rendre compte que nous étions partis pour une dizaine de jours et que nous en sommes maintenant au 12ième et que nous ne serons pas au port avant une autre semaine, minimum. Si Gill nous revient à Norfolk, ça peut se faire. Si non, on va bien devoir prendre le Long Island Sound à New York.

J’ai beau dire que ce n’est pas pour ça que je m’étais engagé, il n’en demeure pas moins que je fais un beau tour de bateau des plus confortable, dans un environnement que j’aime. Puis ça donne le temps à la neige de fondre et à la pluie de tout laver les restes.

Ça me confirme aussi que je pourrais refaire ce périple sur SURPRISES à quelques reprises avant de m’en tanner. Il y a plein de possibilités de le faire différemment d’une fois à l’autre tout en gardant le schéma de base.

Sur ce, buena note tutti.
Le soleil vient de se coucher Vous pouvez voir le rayon vert qui a flashé le firmament au complet. Tout ça est sorti en jaune, probablement à cause de la caméra qui est daltonienne. Puis j’y vais, moi aussi, j’ai failli échapper ma tablette en écrivant.

Philippe
PS Nous sommes dans une petite baie à l’Est de la rivière Aligator. Juste après la pont tournant.
PPS Quand vous lirez ceci, nous seront rendus à Norfolk.
PPS Le Voltarin est un must à bord d’un bateau à moteur à cause des longues périodes en station debout à la barre. (Commentaire destiné aux +70)

Publicités

Une réflexion sur “Le rayon vert, vous vous souvenez?

  1. Le rayon vert!! Toute ma vie (depuis le film du même nom, de Rhomer) j’ai voulu en voir un. Chanceux!!! Et c’est pas ton premier en plus… Norfolk, folks? Bonne suite et bon vent! xxoxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s