Keep on trucking…

C’est l’expression qui ne vient à l’esprit aujourd’hui trois jours après Beaufort à une quatrième journée encore demain pour franchir tout à fait le Cap Hatteras que nous n’avons pas osé passer par l’extérieur en une journée. Le risque était de se faire prendre dans du mauvais temps du Nord-Ouest. Ce qui rend la sortie presque impossible pour des amateurs comme nous. Nous devons bien le reconnaître

Trois jours à moteur avec un génois qui se déroule par moment pour nous donner l’impression que nous faisons de la voile mais sans plus. Deux bon’hommes qui remonte chez eux après un hiver tranquille en Floride.

Je prends toutes sortes de bonnes notes sur des améliorations peu coûteuse pour rendre mon voilier plus confortable car, ici l’accent est mis sur le confort. Nous roulons à la pluie battante depuis 3 bonnes heures en T-Shirt bien au sec. Le chauffage central est efficace.

Mon café à été prépayé sur le poêle à bascule dans une cafetière moka. Je ne me suis fait un Cappucino comme hier matin au déjeuner pcq le micro-onde ne peut être utilisé qu’à la Marina. Tout de même, ce matin au mouillage, on s’est fouetté du lait pour un bon Latte.

C’est Ted qui prend le dernier quart de 2 heures à la barre à route intérieure pour nous amener à l’ancrage ou nous allons jeter deux ancres ce soir car, nous serons dans un ruisseau où le vent et le courant se feront la lutte pour nous désorienter sur l’ancre

Le menu du dîner est déjà annoncé: petits canapés à la Philippe, salade de légumes et lasagne trois fromages à la Ted. Arrosé d’un verre de vino rosso permis quand on motorise dans le canal.
C’est notre prix de consolation.

La conversation passe alors des cours de français impromptus aux grandes questions existentielles des marins mixtes Americano-québécois

Hier soir on est allé au lit un peu tard puisque nous n’avons que deux petits journées en vue.

Demain à Norfolk, les courriels partirons incluant celui-ci pour le blog.
À suivre…

Publicités

Une réflexion sur “Keep on trucking…

  1. haha! ton titre donne tellement une image forte!
    Mais la lasagne vous éloigne du camion, c’est la prérogative du bateau-confort. Avantage pour, comme y disent. xxoxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s