La voile ça s’attrappe.

Ma partenaire est partie ce matin. Manon est partie s’acheter un voilier de 24 ou 25 pieds. La semaine qu’elle a passée à bord l’a convaincue: elle veut en faire encore et encore. Nous avons eu un bon mix de voile et moteur pendant cette semaine. Puis une bonne douzaine d’aventures à raconter et se remémorer avec plaisir. À

Pour moi, c’est le plus bel hommage qu’elle ne pouvait pas faire de m’annoncer qu’elle était mordue à ce point. On a regardé ensemble sur Kijjiji et elle a trouvé deux options très intéressantes. Un Mirage 24 à Mont-Laurier et un Catalina 25 à Senneville. Si l’autre Manon qui était prête à en acheter un après seulement une nuit à bord à Albany est toujours sur son high, les deux Manon pourraient faire une bonne affaire en achetant ensemble le Catalina qui est beaucoup plus spacieux que le Mirage.

Je l’ai laissé dans son taxi qui la ramenait à l’aéroport de Jacksonville pendant que je prenais le canal en direction Sud dès 7h30 ce matin. Àprès une couple d’heures de moteurs puis de voile puis un long quart au moteur avec le vent devant, je me suis retrouvé à 22h30 à l’ancre entre les deux ponts au Centre-ville de Daytona Beach. Un peu fatigué après ma plus grosse journée 65 miles nautiques. Puisque le vent doit être encore du Sud demain, j’ai préféré poursuivre en soirée puisque le vent faibli légèrement en fin de journée. Quitte à faire une pause au milieu de la journée demain

Ce que je dois avouer, c’est qu’à 130 nautiques de ma destination finale, je commence à avoir plus le goût de retrouver ma blonde que de continuer à faire du bateau; surtout du bateau moteur. La météo prévoit que ça va tourner à l’Ouest lundi. J’espère. Ça me ferait une belle fin de parcours, deux jours au portant.

Je vais continuer jusqu’à Fort Pierce où je pourrai ancrer plus en sécurité qu’à Vero Beach selon les conseils des gens qui connaissent le coin. Puis de Fort Pierce, on sort directement en mer. Ce qui serait plus pratique que de faire deux heures de moteur à partir de Vero Beach. On pourrait même partir avec des amis pour une journée en mer et rentrer en fin d’après-midi. Une perspective intéressante.

 

Publicités

Une réflexion sur “La voile ça s’attrappe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s