Premier test

À l’aube, j’étais prêt à passer le frontière à quelque mètres au nord de laquelle j’ai passé la nuit à l’ancre. Mais j’ai dû attendre que les douaniers arrivent du Mc Do avec leurs grands cafés. Deux gars fort sympathique qui m’ont préparé un « Cruising Permit » valide jusqu’en juillet 2012, même s’il avaient l’air un peu sceptique de m’entendre dire que je me dirigeais vers Vero Beach. À moteur par un petit vent franc sud, la seule direction qui ne m’adonne pas. Puis qui devient progressivement plus difficile à mesure que la journée avance. À midi, je n’étais pas encore à la hauteur de Plattsburg qu’il soufflait à 60 km/hr. Heureusement que j’ai pu prendre un peu de répit en passant derrière l’Île de Valcourt car les vagues en plein de front ont atteint un bon 1m50.

C’est là que le pilote automatique et le GPS sont des aides précieux. Je peux prendre le temps d’aller revêtir mon ensemble de « vrai marin » ou me préparer une tasse de thé. Mais je préfère affronter debout dans le cockpit en me tenant à la baume car le soleil est radieux et la mer belle à voir. Faut dire que j’en suis à la première journée (de mer).

Quand je suis rentré à Port-Kent à 16h00 le bon vieux Ed était déjà sur le quai avant que je termine d’amarrer. Il n’a plus la jambe aussi solide sur les quais alors il m,a fait signe de la main avec son sourire de bienvenue habituel. Puis après les petites commissions à Keesville et un peu de mise à jour sur sa santé e sa vie émotive, il m’a reconduit chez Ann qui avait un Crok Pot et une Couchette de prète. Après un bon souper arrosé de Chianti Classico servi par Bill, et un joyeux retour sur nos meilleurs souvenir de voile ensemble, je n,ai pas mis beaucoup de temps à m’endormi.

Surtout que ce matin, je peux profiter de son Wi-Fi pour vous garder dans le coup, avant de prendre la route en direction de Port Henry. Probablement à moteur encore aujourd’hui car le temps est gris et les nuages bas. J’espère juste que la pluie se fera intermittente et pas trop violente tout de même. Je vous reviens dans quelques jours avec les détails du bas du Lac et les souvenirs de Ticonderoga.

Publicités

6 réflexions sur “Premier test

  1. En effet c’est tout un lapsus… mon fiancé préféré… voilà la réparation est faire.

    J’étais contente d’avoir de tes nouvelles mëme si je te savais entre bonnes mains, à vous voir sur Skype, vous passez de bons moments.

    Bon souper ce soir, la cuisinière Loulou quoi de mieux, elle est la reine des pätes. Sois prudent mon grand et au plaisir de te lire.

    I love you,

    Pénélope

  2. Bonjour Philippe,

    Loulou m’a dit que tu avais perdu mon courriel dans le virtuel…
    Alors, je disais que les dates qui me seraient favorables étaient du 18 au 26 novembre.

    Je crois que c’est autour de Charleston, je vais voir pour les vols d’avion, et te reviens.

    J’espère que le ciré tient le coup

    à plus tard

    • Bien noté, Manon. Au mieux je serai rendu à Charleston… sinon, un petit peu avant. Puis je serai probabement très content d’accueillir quelqu’un à bord après un long bord en solitaire. Ciao ciao.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s