Première Régate des « 6% »

Dimanche matin frisquet, par vent frais même s’il vient du sud-ouest de 15 à 25 Noeuds, sept vaillants bateaux classés parmi les « 6% » étaient prêts à prendre le départ. Après réflexion sur la vitesse et la direction du vent, deux des skippers de dériveurs  ont décidé de se laisser inviter à joindre leurs efforts à deux capitaines solitaires. Ce qui n’a laissé que le brave Sacha, seul sur son bateau pour faire la course.

L’engagement initial au près entre la « bouée pas de vagues » aval vers celle d’amont qu’il fallait laisser sur bâbord a vu Brin de folie et Blanc de Blanc suivi de près par Brigadoon voler le départ.  Pas loin derrière, Scratch et Shikara fermait l’élan initial. Tous ont été impressionnés par une drôle de pirouette de Réjean et Yves, son équipier, au tournant de cette première bouée et plus encore sur le premier leg vers Varennes quand, à mi-chemin, nous avons vu Brin de Folie, premier à revenir vers la ligne d’arrivée. Il nous expliquera par la suite qu’un bris initié sans s’en rendre compte lors de la pirouette s’est matérialisé un peu plus tard, le forçant à abandonner la course.

C’est donc Christian sur Blanc de Blanc qui malgré qu’il ait accepté d’ajouter le poids de Gaétan, son équipier invité, et malgré qu’il ait été le tout dernier à rentrer au quai (il a fait le parcours deux fois) a gagné la course haut la main dans la catégorie ‘hors catégorie ».

La véritable course dans la catégorie « quillard » s’est faite entre Scratch et Brigadoon, du signal de départ jusqu’à la ligne d’arrivée, avec quelques dépassements de part et d’autre entrer ces deux-là. C’est Daniel qui est content d’avoir enfin de la compétition dans sa catégorie.

Quand à moi sur Brigadoon, j’ai été récompensé d’avoir donné une deuxième chance à Jean-Louis qui a choisi la tactique pour que je puisse mieux faire que la dernière fois autour de la bouée 133. C’est là que Brigadoon a sonné le glas de Scratch qui avait passé la bouée avec une belle avance mais qui a eu la surprise de voir son suiveur devant lui après avoir effectué son virage au vent. Il a eu le temps de s’habituer par la suite à cette vision qui a persisté jusqu’au fil d’arrivée.

Quant au vaillant Sacha il a dû faire la course sous Gr’Voile arisée et Foc tempête, handicapé par une partenaire de voile habituellement vaillante mais ce dimanche endormie. À titre de responsable des régates, je me suis assuré que cela ne se reproduirait pas. Nous partirons un petit peu plus tard ( 10h00 au lieu de 9h30) la prochaine fois.

Somme toute, nous nous sommes bien amusés lors de cette première « Régate amicale des 6% ». La prochaine se tiendra samedi prochain le 11 septembre avec plus de compétiteurs encore, puisque Grand-père Tétreault pourra ainsi être de la partie et aussi André Morin  qui n’est pas libre le dimanche matin. Sans compter les grands voyageurs qui seront de retour et les frileux qui espérons-le trouveront leurs tuques et leurs mitaines entre temps. Je propose donc que nous fassions ces régates en alternance entre le samedi et le dimanche, d’une semaine à l’autre.

Au plaisir de vous voir me suivre tous la prochaine fois.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s